Quelle aide pour les petites entreprises pendant le Coronavirus (Covid 19)

Report de charges, annulation des loyers ou des charges EDF, baisse des impôts : les mesures annoncées par le gouvernement les premiers jours de l’épidémie COVID 19 étaient plutôt rassurantes pour les petites entreprises. La première mesure concernait bien entendu les salariés, avec la prise en compte du chômage pour tous les salariés, à 100%. Mais pour les « petits patrons » dont les activités ont été stoppées nettes par le COVID et par les mesures de confinement, comment vont-ils vivre ? J’ai regroupé les articles à ce sujet ainsi et listé les démarches et les conditions pour bénéficier de la prime aux entrepreneurs.

Les différentes aides pour l’entreprise

Très rapidement, Macron et le gouvernement ont annoncé un report des charges sociales, des impôts ainsi que des mesures destinées à laisser de l’oxygène aux entreprises en ce période de crise mondiale

  • Gel des charges : dès le début de la crise, il a été possible de faire stopper les prélèvements TVA et les charges sociales ou fiscales.
  • Report des prêts en demandant un étalement à sa banque : il est possible de décaler de 6 mois, en gelant les échéances
  • Stopper les loyers : dès le début de la crise sanitaire, Macron a annoncé que les entrepreneurs payant des loyers allaient pouvoir les geler pendant quelques mois
  • Report des charges d’EDF et eau
  • Mise au chômage des salariés avec prise en charge à 100% par l’état. En réalité, l’entreprise doit payer au delà du SMIC, c’est donc une charge restante

Tout cela apporte de l’oxygène, mais pas de trésorerie. Quelle aide pour l’entrepreneur directement ? Comme se verser un salaire quand il n’y a plus de rentrée d’argent ?

Les aides directes pour les entrepreneurs

Une des mesures annoncées dès le début de la crise, c’est d’aider les entreprises en versant un salaire de compensation aux entrepreneurs qui ne peuvent pas dégager. Il y a bien sûr des conditions, je vous dirai dans cet article comment faire puisque je suis concerné

Un fonds de solidarité a été créé par l’état et les régions pour venir au secours des indépendants, souvent laissés sur le carreau pendant les périodes de crise. Une aide de 1500 euros par mois sera versée aux :

  • entrepreneurs qui réalisent moins d’un million de CA par an
  • ont dû fermer par obligation leur activité dans le cadre de la crise sanitaire
  • ont subi une baisse de 70% de leur chiffre d’affaire de mars 2020 par rapport à mars 2019

Sont concernés par cette aide de 1 500 €, les TPE, indépendants et micro-entrepreneurs qui font moins d’1 million d’euros de chiffres d’affaire et qui :

  • subissent une fermeture administrative ;
  • ou qui connaissent une perte de chiffre d’affaires de plus de 70% au mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019.

Ces mesures ont été créé pour éviter les faillites bien entendu mais pour apporter un souffle d’oxygène aux entrepreneurs qui vont devoir, comme d’habitude, passer en dernier

Je pourrai vous dire à partir du 31 mars comment faire pour bénéficier de ceette aide de 1500€, via une déclaration qui sera à réaliser sur le site de la DGFIP.

Source :
https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*