Aller écouter le brame du cerf

Connaissez-vous le nom des bruits que font les animaux ? Le chat miaule, le cheval hennit et le cerf brame. Le « cri » de ce majestueux cervidé impressionne les hommes, mais il a beaucoup de sens lors de la période de reproduction. Il existe en France de nombreux sites qui vous permettront d’aller écouter le brame du cerf. Que se passe-t-il durant le brame ? Où et quand pourrez-vous observer cette saison des amours ? Petite définition du brame et zoom sur les meilleurs coins

Le brame du cerf, qu’est ce que c’est concrètement ? Il s’agit d’un terme à double sens qui se rapporte aux cervidés. Il s’agit d’abord du cri produit par le cerf en rut. En effet, les cerfs poussent des cris spécifiques et attirent les femelles pour faire en sorte qu’elles s’intéressent à lui. Ce cervidé peut également bramer pour intimider les autres mâles aux alentours afin qu’ils ne s’approchent pas. Pendant la période de rut, vous entendrez ces bruits de râle au cœur de la forêt : à la fois effrayant et envoûtant !

Le brame est également utilisé pour désigner la saison de reproduction du cerf. Pendant cet intervalle, vous pourrez écouter les bruits puissants poussés par ces cervidés. Vous percevrez des sons de bois qui s’entrechoquent : ce sont les cerfs qui se battent pour tenter de récupérer ou conserver les biches de son clan ! Cette période est un moment tellement impressionnant que de nombreux amoureux de la nature souhaitent en être témoins.

Caractéristiques des cerfs en rut

Le cerf est un animal majestueux et mystérieux qui a la particularité d’être méfiant. Il est très discret, ce qui fait qu’il est difficile de retrouver sa trace dans la forêt. Cet animal ne se montre que s’il en a envie. Par contre, en automne, il agit vraiment autrement. Cet animal est beaucoup plus audacieux et peut sortir du bois afin de s’approcher des biches. Pour séduire celle qui l’intéresse, il produira un puissant brame langoureux.

Une biche pouvant être convoitée par deux cerfs, ces derniers devront s’imposer pour avoir la faveur de la femelle. Un combat de force s’en suivra, pendant lequel les cerfs produiront de puissants brames et le perdant peut parfois y laisser un morceau de son bois. Celui-ci peut atteindre les 90 cm durant cette saison de reproduction.

Durant la période de rut, la vie du cerf se résume à la surveillance, à l’accouplement ainsi qu’au combat. Souvent, ces animaux ne mangent pas et ils peuvent perdre jusqu’à 20 kg. Étant éprouvés du matin au soir, les vieux mâles sont facilement fatigués tandis que les jeunes reprennent rapidement la forme.

Le dilemme pour le cerf, c’est que sa période de reproduction à lui dure 1 mois environ, alors que celle de la biche à peine 24h. Il doit donc rester au taquet pendant 1 mois, 24h sur 24 pour être disponible pour le plus de biche quand le bon moment se présentera. C’est en autre pour cela que le cerf est épuisé en fin de brame !

Comment se déroule le brame ?

À une période de l’année, les cerfs et les biches se regroupent ou sont regroupés par les reproducteurs. Les cervidés s’adonnent à un cérémonial long et complexe qui peut prendre des heures. Ces animaux se jaugent et se jugent avant de décider de la femelle avec laquelle s’accoupler.

Afin de faire comprendre ses envies, les cervidés peuvent alors utiliser différents types de brame. Voici ici un aperçu des différents sons de brames

  • Le brame de présence est un cri rauque, mais rapide ;
  • Le brame de langueur est plus long et mélancolique. Il est utilisé pour charmer la femelle ;
  • Le brame de poursuite est émis par le cerf qui poursuit une biche afin de s’accoupler avec elle ;
  • Le brame de défi est utilisé pour provoquer ou faire peur à un autre cerf ou pour mettre un autre au défi. Ce son est produit avec un timbre plus élevé et il est assez caractéristique.

Sachez que les cerfs sont polygames et peuvent être attirés par plusieurs biches différentes durant cette période. C’est d’ailleurs pour cette raison que les affrontements sont fréquents entre eux.

Durant la saison des amours, les cerfs sont réellement très sensibles. Ils ressentent plus intensément les odeurs, mais aussi les déplacements et le moindre bruit. Un dérangement pourrait empêcher la reproduction de ces cervidés.

Écouter le brame : où et quand ?

C’est à la fin de l’été que les cervidés commencent à montrer les signes de nervosité, propre à la période de rut. Le rut chez les biches et cerfs commence vers le mois de septembre et se termine en octobre. Il arrive que cette période débute plus tôt, surtout lorsque l’été qui précède était très chaud. La fertilité de ces femelles ne dure en moyenne qu’une journée. Le cerf n’a pas beaucoup de temps pour reproduire la biche. De ce fait, les curieux peuvent observer ces rites et écouter les brames du crépuscule jusque tard dans la nuit ou très tôt le matin, avant le levé du soleil !

En France, vous avez de nombreuses forêts avec des cervidés dans lesquelles vous pouvez aller écouter le brame Dans les Alpes, les Vosges, dans le Jura ou en Sologne, vous pourrez vivre une expérience unique de cette période de brame.

Il est certain que vous rencontrerez d’autres passionnés qui veulent s’adonner à cette activité. Pour trouver le bon site d’observation, vous pouvez contacter l’Office national de la chasse et de la faune sauvage de la région. Le site https://brame-du-cerf.com/ vous donne des infos sur les lieux où ça brame à coté de chez vous ! N’hésitez pas à contacter les bureaux ONF de votre département, voici quelques lieux incontournables pour écouter le brame du cerf :

  • Dans le Loir-et-Cher, vous avez le domaine de Chambord. Il s’agit du site le plus célèbre pour observer les cerfs durant la période de brame.
  • Dans l’Aube, le parc naturel régional de la Forêt d’Orient est aussi très réputé pour écouter le brame des cerfs. Des guides vous proposent même de vous accompagner durant cette journée.
  • Dans l’Oise, la forêt de Compiègne et la forêt d’Halatte sont des théâtres dans lesquels se jouent chaque soir en septembre les plus belles pièces sonores de cervidés !
  • Dans les Yvelines, la forêt de Rambouillet contient une population de cervidés qui vous offrira un très beau spectacle.

La sensibilité du cerf peut être un point négatif à votre souhait d’observer le brame. Lorsqu’il ressent la présence de l’homme, il peut s’enfuir et cela va empêcher la reproduction de la biche.

Une super vidéo pour présenter le brame

Les conseils pour écouter le brame en toute sécurité

Afin d’observer les cerfs sans courir le moindre risque (à la fois pour ne pas les déranger mais surtout pour ne pas vous mettre en danger), il est toujours recommandé de vous faire accompagner d’un guide.

  • Restez à une distance de 100 m au moins
  • N’utilisez pas de lampes torches afin de ne pas démasquer votre présence
  • Évitez les bruits hors contexte comme les sifflements
  • Ne fumez pas, l’odeur du tabac est inopportune dans cet environnement
  • Ne mettez pas de parfum, car le cerf possède un odorat très développé
  • Portez des vêtements chauds pour vous protéger du froid 
  • Privilégiez les vêtements sombres
  • Ne vous éloignez pas des sentiers battus, si vous y allez sans guide restez simplement à coté de votre voiture.

Vous devez être discret et silencieux durant votre observation afin de respecter la quiétude de ces animaux. Et n’oubliez pas votre téléphone sur mode silence !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*